Une thérapie sophro-analytique est positive dans ses moyens d’intervention et toujours structurante dans ses résultats. Sanatana vous propose des séances sur-mesure.

 

Qu’est-ce que la sophro-Analyse ?

tuina   La sophro-analyse est une thérapie, synthèse de l’approche relaxologique et relationnelle de la sophrologie et de l’association libre chère à Freud.

L’essentiel du travail consiste à retrouver puis désactiver les événements significatifs qui ont marqué son enfance, événements qui subsistent chez l’adulte sous forme de traces génératrices de souffrances.

Il s’agit d’un travail de
– recherche (connaître et comprendre)
– et de revécu (accepter et exprimer) des souvenirs qui comportent un élément de refoulé (événementiel, émotionnel, verbal ou symbolique).
Cette recherche est facilitée par l’hypermnésie (= augmentation de la mémoire), état caractéristique du niveau sophro-liminal.
L’objectif du travail sophro-analytique est multiple :
– retrouver les événements significatifs et marquants de notre histoire en favorisant les associations libres et ainsi l’accès aux souvenirs refoulés.
– libérer et accepter les traces émotionnelles des événements significatifs (récents ou très anciens ) pour les dépasser
– désactiver les traumatismes, les événements difficiles ou douloureux retrouvés lors d’une séance de revécu
– aider la personne à se projeter positivement dans son futur afin de mieux intégrer les acquis de la séance.

La thérapie par l’attention

C’est un travail proche de la méditation qui consiste à se centrer sur l’émotion, les pensées négatives, les sensations corporelles inconfortables afin, dans un 1er temps, de réguler l’émotion et de chasser les pensées négatives.
Dans un second temps, l’attention nous aide à comprendre l’automatisme émotionnel qui est à l’origine du problème pour mieux s’en libérer. Nous pouvons ainsi, comme en sophro-analyse, nous relier aux événements de notre histoire qui ont installés ces habitudes émotionnelles négatives ou inadaptées : sentiments d’abandon, de défiance, de dévalorisation, d’exclusion, de vulnérabilité, d’échec…
La thérapie par l’attention facilite la mise en place de nouvelles ‘habitudes’ positives. Mais elle est également un moyen de ne plus se laisser entraîner dans le cercle vicieux de l’escalade émotionnelle : pensée négative = émotion forte = sensations inconfortables = comportement inapproprié = nouvelle pensée négative (au sujet de soi, de ses émotions, de ses sensations) = émotion inconfortable renforcée, etc.
A l’issue d’une séance, le patient a retrouvé une plus grande assise et une meilleure maîtrise de ses affects. Il peut ensuite se projeter positivement dans son futur afin de mieux intégrer les acquis de la séance.